Avez-vous déjà trouvé l’amour grâce aux réseaux sociaux ? Connaissez-vous le compte officiel de Dieu ? Avez-vous déjà été victime de cyberharcèlement ? En explorant les identités numériques, célèbres ou anonymes, Double Vie navigue entre les frontières du réel et du virtuel.

Produit par l’INA, réalisé par Charlène Nouyoux et créé par Élodie Font, Double Vie part à la rencontre d’internautes afin de comprendre les mécanismes induits par l’usage des réseaux sociaux. À la croisée des parcours, Élodie Font tend le micro à celles et ceux qui nourrissent les réseaux. Connus ou anonymes, adeptes du troll ou opposants politiques, ils nous ouvrent les portes de cette seconde identité, ce double numérique.

Nous plongeons ainsi dans les coulisses de grands comptes Twitter, tel celui de @MsieurLeProf, professeur d’anglais cumulant plus de 500 000 abonnés. De l’impact sur sa vie privée ou professionnelle, @MsieurLeProf se livre sur sa manière d’appréhender ce double numérique et témoigne de la difficulté à gérer cet autre soi, « c’est bien de pouvoir enlever le masque comme ça l’ombre disparaît avec ». Anonyme, son entourage, ses collègues et ses élèves ont pourtant connaissance de son compte Twitter. Un anonymat relatif qui vient parfois altérer ses relations dans la vie de tous les jours, « à un moment, ça devient étouffant ».

De son côté, @_dieuoff, compte Twitter parodique à l’effigie de Dieu, s’exprime sur cette seconde activité en parallèle de ses études. L’internaute nous fait part des répercussions sur sa vie privée, des bons côtés mais aussi des inconvénients relatifs à l’administration de son compte, « des menaces de mort, j’en reçois tous les jours ».

L’anonymat ou le pseudonymat semblent libérer la parole. Après tout, qui pourrait nous réprimer et nous juger, sous cette fausse identité ? D’un opposant politique à Mehdi Meklat, de Cécile Duflot à un couple d’influenceurs, Double Vie explore en profondeur les coulisses de ces identités multiples. De l’influenceuse à la victime d’Outing (révéler la sexualité ou le genre d’une personne sans son consentement), cette production dresse un tableau des multiples figures qui parsèment les réseaux sociaux.

À travers ces voix et ces rencontres, Élodie Font explore les nouveaux modes d’interaction et de socialisation. De la construction à la représentation de soi, Double Vie permet d’appréhender les nouveaux dispositifs de communication sous un angle intime. Avec humour, ce podcast articulé autour de cinq épisodes pose une réflexion sur la construction sociale et les usages induits par les réseaux sociaux. Une production soignée, à écouter d’urgence !

À écouter sur Arte Radio, Deezer, Apple Podcast ou Spotify !

Laisser un commentaire